Apprentis d'Auteuil

Un été international pour les jeunes de St Benoît et de Jean-Marie Vianney

Pérou3 IMGP0416

Après un chantier international à Cuba au mois de mai dernier, les jeunes Apprentis d’Auteuil de l’établissement Jean-Marie Vianney (La Côte Saint-André, 38) se sont emparés d’un nouveau projet: celui de l’agrandissement d’une crèche au Pérou, en collaboration avec l’association Rayo del Sol, à Arequipa. Ceux de l’établissement Saint-Benoît (Seynod, 74) sont partis à la rencontre de jeunes Grecs sur le thème du développement écologique et de la citoyenneté européenne. Les visages radieux à leur retour en disent long sur ce qu’ils ont vécu : échanges, découvertes, efforts, rencontre de l’autre.

Repousser les frontières de son action

Apprentis d’Auteuil qui accueille des jeunes de toutes nationalités, développe, depuis une vingtaine d’années, une coopération internationale en partenariat avec des associations européennes et des pays du Sud, engagées elles-aussi auprès de la jeunesse en difficulté.   Ces activités sont organisées autour de trois grands pôles :

• les échanges européens,  IMGP0352

• les projets de développement,

• les Actions Educatives de Solidarité Internationale (AESI).

Les bénéfices des chantiers de solidarité : permettre aux jeunes de vivre une réelle ouverture au monde

Parce que les problématiques actuelles elles-mêmes se mondialisent et qu’Apprentis d’Auteuil a une solide expérience à faire valoir, la fondation a décidé de venir en appui dans la conception, le montage et la mise en œuvre de projets au service des jeunes et des familles en difficulté d’autres régions du monde. Les chantiers de solidarité et les différents échanges avec l’étranger offrent à chaque participant une expérience professionnelle et personnelle intense. Dans le cadre de leur parcours personnalisé, les jeunes mettent en pratique les compétences professionnelles qui leur sont enseignées et travaillent leur savoir-être. Ils découvrent leur capacité à s’investir bénévolement :

Pérou1

– découverte d’une autre culture, d’un autre mode de vie,

– gestion d’un projet de solidarité,

– ouverture d’esprit,

– confiance en soi,

– implication et dépassement se soi.

Pour les jeunes accueillis par la fondation en France, c’est une véritable opportunité d’ouverture à de nouveaux horizons.

Des bénéfices pour chacun

Ces chantiers de solidarité, en plus de contribuer au dynamisme économique local et à l’amélioration des conditions de vie, permettent aux jeunes bénéficiaires de découvrir de nouveaux savoir-faire, d’acquérir de nouvelles techniques, tout en créant des liens d’amitié et de confiance avec les jeunes d’Apprentis d’Auteuil : travailler en équipe, se former aux travaux du bâtiment, s’ouvrir aux autres, à une autre culture.

Pour les associations partenaires, ces échanges avec les équipes d’Apprentis d’Auteuil permettent de capitaliser sur les pratiques éducatives existantes, se former à des pratiques éducatives nouvelles grâce aux temps de partage et de réflexion avec les adultes français, bénéficier de l’expertise Apprentis d’Auteuil pour mettre en place et gérer des centres de vacances (chantiers d’animation).

 

Rendez-vous dès les mois prochains au Cambodge avec le Lycée Val de Drôme.

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire - tous les commentaires sont sujets à modérations.