Apprentis d'Auteuil

Les jeunes d’Apprentis d’Auteuil participent à la concertation sur la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes

20180129_142335(1) - CopieLe restaurant-école La salle à Manger de Lyon a accueilli lundi 29 janvier la Délégation interministérielle à la prévention et lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes pour un temps de rencontre et de partage avec les jeunes en formation. L’objectif : aller à leur rencontre pour avoir des témoignages de terrain et leur donner la parole.

Dans le cadre d’une concertation nationale pour définir une stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et jeunes, Apprentis d’Auteuil a pris parti dans deux groupes de travail :

  •  « Prévenir la vulnérabilité des jeunes et favoriser leur insertion »
  • « Accès aux droits et aux services, lutte contre le non-recours »

A la rencontre du terrain

20180129_133653 - CopieLa Délégation interministérielle a prévu 10 journées de rencontre avec des acteurs du terrain à travers toute la France pour pouvoir faire des recommandations et des préconisations au Gouvernement dès le mois de mars 2018. Un marathon pour la Délégation, présidée par Olivier Noblecourt, qui a choisi de rencontrer lundi les acteurs lyonnais qui participent à la prévention et lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes. Elle a fait une pause-déjeuner à La salle à Manger du quartier Confluences et est allée à la rencontre des jeunes en formation au restaurant-école et à l’Auto-école sociale (l’AMEJ) de Lyon. Afin de connaître et mieux comprendre ces dispositifs Apprentis d’Auteuil d’insertion vers l’emploi et la mobilité, Maude Joubert (La Salle à Manger de Lyon) et Nadia Ghazzale (AMEJ-auto-école sociale) ont présenté leur structure soulignant une formation personnalisée avec un accompagnement professionnel mais aussi social, de proximité permettant aux jeunes d’avoir les clés pour un avenir stable. Ces derniers ont aussi pris la parole pour se présenter et expliquer leur projet.

« Agir pour l’inclusion sociale de tous les jeunes » était la thématique de cette rencontre.

Ainsi, plusieurs problématiques comme l’insertion professionnelle, le droit à la formation, les ressources ou encore l’implication des jeunes dans la société ont été évoqués lors d’échanges pendant le déjeuner entre les jeunes en formation et la délégation. Tous sont sortis de ce repas enrichis par leurs discussions et leurs échanges.

Personnes présentes :

  • Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, sa délégation
  • Antoine Dulin, vice-président du CESE –Conseil Economique, Social et Environnemental- et d’Habitat et Humanisme,
  • François Soulage, Président du collectif ALERTE et ancien Président du Secours Catholique,
  • Isabelle Delaunay, Directrice régionale et départementale à la DRJCS (Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale),
  •  Jean-Benoît Dujol, Délégué interministériel de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative.

20180129_134942 - CopieLes jeunes ont témoigné, pris la parole, expliqué leurs situation, leurs attentes, leurs difficultés. Échanges qui ont enrichi les participants de la Délégation. Et qui aident nos jeunes dans leur recherche de confiance en eux, leur montrant que leur parole a du sens et un poids qui doit être entendue.

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire - tous les commentaires sont sujets à modérations.