Apprentis d'Auteuil

Apprentis d’Auteuil invité à la Journée de lutte contre la violence

20151002_172839Une journée à la rencontre de témoins qui luttent contre la violence

« Plus jamais, plus jamais, plus jamais ça… » Tout le monde a bien en tête les paroles de cette chanson de Calogero, écrite après les assassinats de 2 jeunes en 2012 à Grenoble. A la suite de l’émoi qu’a provoqué ces événements, des collectifs se sont créés pour réfléchir à des principes d’action et des opérations de lutte contre la violence. Cette année, notre fondation Apprentis d’Auteuil a été invitée à participer à une table ronde, à l’initiative de l’École de la Paix dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la violence. Voici le retour de Mélanie Dye, chef de service à la MECS Jean-Marie Vianney de La Côte Saint-André (38) qui a participé avec les jeunes à cette rencontre.

« Ce vendredi 2 octobre, je me suis rendue avec Hassan, Dina et Abdellilah à Grenoble. Alexandra, éducatrice, nous accompagnait. La Fondation avait été contactée quelques semaines auparavant par l’Ecole de la Paix, qui souhaitait faire intervenir des témoins sur le thème de la lutte contre la violence. Sans avoir trop préparé nos jeunes, nous avons participé à une tribune face à un public sur le thème de la déscolarisation et les réponses innovantes mises en place au sein de nos structures pour l’accueil d’un public déscolarisé : Apprentis d’Auteuil, le CLEPT (Collège Lycée Elitaire pour tous) ainsi qu’un collège situé au sein du quartier Villeneuve.
Les jeunes ont été impressionnés car ils ne savaient pas trop à quoi s’attendre. Hassan a pu expliquer brièvement son parcours et Dina, timide, a préféré que l’on dialogue tous les deux sous forme d’un jeu de questions-réponses. Les différents intervenants ont répondu aux interrogations de la salle. Une m’a particulièrement intéressée autour de la place et de l’accompagnement des parents dont l’enfant est victime de déscolarisation, avec la notion de compétences parentales, de coéducation et de la prise en compte de la parole de l’enfant. Effectivement, chez Apprentis d’Auteuil l’accent est mis sur la place centrale des parents dans les dispositifs et les structures.
Les jeunes ont témoigné et cela a été bien accueilli par les organisateurs et le public. Cette manifestation contenait beaucoup de temps instructifs pour les jeunes comme pour les adultes. L’année prochaine, nous informerons les familles grenobloises de cette journée pour qu’elles puissent y participer avec nous.

En tous cas, un Grand Merci aux Jeunes pour leurs présentations, leur tenue et leurs interventions : ils ont été exemplaires et fiers d’avoir participé à une telle manifestation. Merci à l’Ecole de la Paix pour cette invitation.  »

 

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire - tous les commentaires sont sujets à modérations.